54,10 nœuds : nouveau record du monde de vitesse absolu à la voile
mercredi 13 octobre 2010 •
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mardi, le kitesurfer Alexandre Caizergues a battu le record du Monde de vitesse absolu à la voile avec une moyenne de 54,10 nœuds (100,19 km/h) sur les 500 mètres du canal de Luderitz (Namibie). Le jeune provençal est le nouveau recordman de vitesse toutes catégories. Il détrône les 51,36 nœuds de l’hydroptère.
 
Le 12 octobre 2010 entre dans la longue histoire des records de vitesse à la voile. Alex Caizergues, originaire de Port Saint-Louis du Rhône, a frappé fort. Lors de son premier run de la journée, par 45 nœuds de vent soufflant le long de la lagune du mythique spot de Luderitz, Caizergues prend, dès le départ, une vitesse hallucinante bien calé sur sa planche et hanarché à son aile de 8 m2.
Au bout d’une invraisemblable ligne droite de 500 mètres, le kitesurfer le plus rapide de la planète peut laisser éclater sa joie puisqu’il dépasse les 100 km/h sur l’eau (54,10 nœuds) [1].
 
Alexandre Caizergues avait bien préparé son coup. Depuis le début de l’année, il travaille minutieusement sur son matériel et surtout enchaîne un nombre incalculable d’entraînement en mer et à terre afin de parfaire sa condition physique. Arrivé la semaine dernière en Namibie, Alexandre avait testé le plan d’eau par deux fois, vendredi et lundi afin de s’acclimater aux nouvelles installations du spot, un canal creusé en parallèle de la plage qui permet une optimisation totale des records de vitesse à la voile.
 
Le kitesurfer français reprend son bien. Il avait déjà été le recordman du Monde toutes catégories en 2008 avec 50,57 nœuds. Ce nouveau record a été réalisé dans le cadre du Luderitz Speed Challenge qui rassemble, chaque année pendant un mois les meilleurs kitespeeders au Monde.
 
Alexandre Caizergues : « C’est énorme ! Je me suis surpassé. J’ai l’impression d’avoir réalisé quelque chose de fou ! Je savais que j’avais les capacités à reprendre le record du Monde de vitesse absolu à la voile mais delà à aller aussi vite. Nous avons bénéficié d’une météo très bonne sur ce magnifique spot namibien. J’en ai encore sous le pied. Nous pouvons aller encore plus vite dans les semaines qui viennent. Je tiens à remercier franchement mes partenaires sans qui ce genre de grande performance ne serait pas réalisable. Je pense à Ouest Provence, F One, Alp’Energie et Volkswagen Utilitaires ».
 
- Info presse T.Blondel / www.alexcaizergues.com