Cancer du sein : pronostic défavorable en cas d’obésité
 
L’obésité augmente le risque de développer des métastases à l’issue d’un premier épisode de cancer du sein ou de mourir de ce cancer. Cela pourrait s’expliquer par le fait que l’efficacité des traitements adjuvants par chimiothérapie ou hormonothérapie semble se réduire rapidement chez les femmes obèses. Ces travaux sont parus dans le Journal of Clinical Oncology

Une équipe danoise a cherché à évaluer l’impact de l’obésité sur le risque de récidive de cancer du sein et la mortalité liée à ce cancer. Pour cela, elle a effectué une étude rétrospective incluant 19.000 femmes traitées pour un cancer du sein détecté à un stade précoce et pour lesquelles les informations relatives à l’indice de masse corporelle étaient disponibles au moment du diagnostic.
Un suivi de ce premier épisode cancéreux était prévu sur 10 ans pour détecter des récidives locorégionales ou des métastases et sur 30 ans pour relever les cas de décès liés à ce cancer. Plusieurs facteurs de risque de récidive étaient connus des auteurs (âge, type histologique de la tumeur, statut en récepteurs oestrogéniques, etc.) ainsi que la prise de traitement adjuvant.
 
Après ajustement sur ces facteurs de risque, les auteurs ont analysé les risques de récidive ou de décès selon les différentes catégories d’indice de masse corporelle : IMC < 25 kg/m2 (patientes minces), 25 -30 kg/m2 (surpoids) et > 30 kg/m2 (obésité).
Les patientes ayant un IMC supérieur ou égal à 30 kg/m2 présentaient un cancer à un stade plus avancé au moment du diagnostic par rapport aux femmes minces (p <0,001). En outre, elles avaient un risque accru de 46 % (p=0,007) de récidive avec métastase après 10 ans et un risque de décès à 30 ans augmenté de 38% (p=0,02). En revanche, l’indice de masse corporelle n’avait pas d’influence sur le risque de récidive locorégionale.
Enfin, les traitements par chimiothérapie et hormonothérapie semblaient tous deux moins efficaces à 10 ans chez les femmes obèses. 
 
Marie Lestelle
(Paris)
Référence :
Ewertz M et al.
Effect of obesity on prognosis after early-stage breast cancer
J Clin Oncol. 2011 ; 29 (1) : 25-31
[Retrouvez l’abstract en ligne]
 
Date de publication : 18-02-2011